top of page
Rechercher

Améliorer son sommeil grâce à la Naturopathie

Dernière mise à jour : 20 avr. 2023

Le sommeil c'est une fonction physiologique vitale et naturelle. Enfin, pas pour tout le monde car aujourd'hui, le sommeil n'est plus quelque chose d'inné, nous ne savons plus si bien dormir !

En effet, près d'un tiers de la population française serait touchée par des troubles du sommeil et 1 français sur 8 aurait déjà eu recours à des traitements médicamenteux pour régler ses problèmes de sommeil !

Parce que bien s'endormir le soir, ça se prépare dès le lever ! Je vous livre ici quelques pistes pour améliorer vos nuits sans recours immédiat aux médicaments.



A quoi ça sert de dormir ?

« Nous passons 1/3 de notre vie à dormir »

Le sommeil est une fonction primordiale aussi importante que la digestion, la respiration ...

C'est aussi une fonction indispensable puisque nous ne pouvons pas vivre sans sommeil.


Le sommeil correspond à une baisse de l'état de conscience entre 2 périodes d'éveil.

Il se décompose en 2 phases principales : le sommeil lent et le sommeil profond, chacune de ces phases étant répartie sur des cycles d'environ 90 minutes chacun.

Chaque nuit, environ 4 à 6 cycles se succèdent.


Le sommeil lent favorise la récupération physique alors que le sommeil paradoxal favorise la récupération cérébrale.


Mais ce n'est pas tout. Outre l'aspect récupérateur du sommeil, il joue également un rôle dans la croissance, dans la sécrétion hormonale, dans la gestion du poids via la régulation de l'appétit, dans le nettoyage de l'organisme, dans les fonctions immunitaires ... et bien entendu dans le développement de l'enfant chez qui il est encore plus important !


Les besoins en sommeil se situent généralement entre 6 et 10h par nuit mais ils varient selon la personne, son âge, son état de santé, son activité physique ...


Pour savoir si notre temps de sommeil est assez long, il est possible de se fier à un indicateur très simple : la sensation au réveil ! Si tu te réveilles en forme, ton sommeil a été réparateur et suffisant. Par contre, si tu es déjà crevé dès que le réveil sonne et que tu reportes la sonnerie plusieurs fois, il y a de fortes chances pour que ta nuit ait été trop courte et que tes besoins en sommeil ne soient pas satisfaits.


Le sommeil, une perte de temps ?

« Les français dorment 1h30 de moins qu'il y a 50 ans »

Le constat est alarmant, les français dorment de moins en moins.

La faute, en partie, à nos modes de vie ultra connectés. TV, tablettes et téléphones s'invitent de plus en plus dans nos chambres et dans nos lits !

Mais moins dormir, ce n'est pas anodin ! En effet, 1h de sommeil en moins chaque nuit correspond à une nuit en moins par semaine ! Et oui, vu sous cet angle, ça laisse songeur !

Au vu des nombreux rôles du sommeil, il va de soi que raccourcir ses nuits engendre des effets sur l'équilibre global de l'organisme !

Mais, outre le manque de sommeil et les effets que cela engendre sur l'organisme, il s'agit aussi de déconstruire une croyance de plus en plus ancrée notamment chez les 25-45 ans selon laquelle dormir serait une perte de temps !

Il y a toujours mieux à faire que d'aller se coucher : scroller les réseaux, regarder la nouvelle série tendance sur Netflix ... et sans compter qu'aller se coucher tôt est socialement mal perçu !



Conseils pour combattre l'insomnie naturellement !

« Anxiété, stress et dépression sont les 1ères causes d'insomnies »

Quand on parle de troubles du sommeil, on pense à l'insomnie mais il n'y a pas que ça. Les troubles du sommeil regroupent de nombreux dysfonctionnements tels que le somnambulisme, le bruxisme, le syndrome des jambes sans repos ...

L'insomnie, quant à elle, ou plutôt les insomnies, car il en existe de plusieurs types, ont souvent une composante psychologique mais l'hygiène de vie y est aussi pour beaucoup.

On pourrait même parler d'hygiène de sommeil.


Voici quelques conseils simples à mettre en oeuvre pour améliorer tes nuits.


  • La chambre : le temple du sommeil

Inutile d'encombrer sa chambre avec tout un tas d'objets déco et des couleurs vives hyper tendance car cela n'est pas propice à la détente. Il est préférable qu'elle soit bien rangée, avec une décoration épurée et des couleurs claires.

La chambre devra, dans la mesure du possible, être située au calme et ne pas être trop chauffée et avec une légère humidification (récipient rempli d'eau ou serviette humide à côté du radiateur).

Il est également important que cette pièce baigne dans l'obscurité car la luminosité (même faible) peut nuire au sommeil.

Enfin, c'est un lieu dédié au sommeil donc on évite de travailler dans sa chambre ou d'y faire du sport.

De ce fait, ordis et haltères ou tapis de gym n'ont rien à faire dans cette pièce !


  • C'est la journée que l'on prépare sa nuit

Il est nécessaire de bouger suffisamment la journée pour limiter le stress et favoriser la sécrétion de sérotonine qui est un précurseur de la mélatonine.

Par contre, il sera préférable de stopper les activités sportives le soir sous peine de perturber l'arrivée du sommeil !

L'exposition à la lumière du jour est également un facteur important à prendre en compte. S'exposer à la lumière du jour, notamment le matin, est un bon moyen de réguler son rythme circadien.

Le dîner va également être un point à surveiller : en effet, un repas trop lourd ou trop copieux va perturber le sommeil. Il est conseillé de manger plutôt léger le soir afin de favoriser un sommeil réparateur.

Le dernier point de vigilance et non des moindres : l'exposition à la lumière bleue. Cette lumière émanant des écrans (TV, ordi, téléphone) est extrêmement néfaste. C'est pourquoi, il vaut mieux les éteindre au moins une heure avant le coucher.


  • Ritualiser son coucher

Le rituel du coucher est une chose particulièrement importante chez les enfants mais il s'avère qu'elle le reste à l'âge adulte.

Il est tout à fait possible d'adopter un rituel afin de se préparer à l'endormissement. Ce rituel est propre à chacun et peut revêtir différentes apparences : un long démaquillage, quelques pages de lectures, une infusion calmante ...

Il suffit de trouver le sien !


Tu as maintenant les astuces pour te laisser glisser paisiblement dans les bras de Morphée et profiter ainsi d'un sommeil réparateur. Fais de beaux rêves !


Et si tout ça ne suffit pas, les plantes, huiles essentielles et bourgeons peuvent t'être d'une grande aide (pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter mon Cabinet de Naturopathie à Pessac).


Comments


bottom of page